La blague… Au départ Facebook privilégiait la mise en avant des vidéos envoyées sur son réseau. Maintenant que sa base de donnée est bien remplie, les vidéos publiées ne bénéficient plus d’aucune visibilité et les propriétaires de pages reçoivent de jolis mails leur proposant de payer pour la retrouver.

« Facebook est gratuit, et le restera. »
Vous êtes sûr…?