Sony A7S II : 4K et stabilisation intégrées

Après le Sony A7 II et le Sony A7R II il semblait inévitable de voir une nouvelle version du Sony A7S arriver sur le marché. Alors que ce dernier commençait tout juste à se faire une place dans le coeur des vidéastes français le voici renouvelé, et devrait définitivement inscrire Sony comme leader de la vidéo sur DSLR.

Le Sony A7S II a donc été annoncé lors de l’IBC (International Broadcasting Convention) le 15 Septembre dernier. Les nouveautés le concernant ne sont pas réellement des surprises puisqu’elles équipaient déjà l’A7 II et l’A7R II : la stabilisation sur 5 axes (quel que soit l’objectif) et l’enregistrement en 4K font donc partie de cette mise à jour.

Ces améliorations ont des répercutions sur le boitier en lui même, qui pour accueillir le stabilisateur sera plus lourd de 138 grammes et plus épais de 12mm. D’un point de vue personnel c’est un atout supplémentaire, la première version de l’Alpha 7S étant un poil trop petite pour tenir dans une main (ou dans la mienne).

 

 

Mais les deux grandes nouveautés apportées par le Sony A7S II sont sans nul doute l’enregistrement en 4K (Ultra HD) à 30 fps et les ralentis à 120 fps en 1080p à 100 mbps et exploitant l’intégralité du capteur. Le Sony A7S ne pouvait quand à lui filmer en 4K que via sa sortie HDMI et nécessitait ainsi un enregistreur externe. Il filmait également à 120 fps mais uniquement en 720p avec un recadrage sur le capteur équivalent à un Super 35mm. Ce sont donc deux belles améliorations qui sont emmenées par le Sony A7S II.

D’autres petites nouveautés viennent agrémenter le tout : le nouveau profil vidéo S-Log3 et sa dynamique de 14 IL et des écrans améliorés pour rendre la prise de vue plus confortable. Toujours pas de tactile à l’horizon, mais qui ça intéresse vraiment tant que le boitier fait son boulot?

 

 

Le capteur quand à lui est inchangé : Le CMOS Exmor de 12 Mpx et sensible à la lumière jusqu’à 409 600 ISO reste fidèle au poste.

Disponible en France début Novembre, il faudra tout de même débourser 3400€ pour s’offrir ce monstre de vidéo nu. À ces tarifs, on se tâterait presque pour la nouvelle Sony FS5!

Je rappelle tout de même pour ceux qui aiment crier au loup que le Canon 5D Mark II était sorti à 2900€ nu et nous savons aujourd’hui, avec le recul, que ce fut un des boitiers vidéo les plus rentables du marché. Je ne peu pas affirmer maintenant que le Sony Alpha 7S II connaitra la même réussite, mais ça m’a l’air d’être bien parti pour.

 

Sony A7S II

 

Sony A7S II : Toujours le même capteur

 

Sony A7S II